La girafe vous salut !

Girafe

Mario, gardien de zoo a connu un très bel adieu. En phase terminale d’un cancer, il avait comme souhait de voir une dernière fois ses girafes, pour lesquelles il a consacré 25 ans de sa vie. Une dernière volonté exhaussé, et agrémentée d’une belle surprise.

C’est dans le zoo Diergaarde Blijdorp de Rotterdam que le miracle est arrivé. Placé dans la cage de ces bêtes qu’ils a tant aimé, Mario n’en est pas ressorti sans un beau cadeau. Une des girafe est venu au près de son « maître », et en s’approchant de son visage lui a fait un bisous, comme un signe d’adieu.

Selon le directeur de la fondation qui organisait la dernière visite (« Ambulance Wish Foundation »), les girafes l’ont reconnu et ont senti qu’il n’allait pas bien. L’une d’entre elle est venu déposer un bisou d’adieu sur sa joue, le remerciant ainsi d’avoir pris soin d’elle durant tout ce temps. Une fin émouvante pour celui qui a consacré sa vie aux animaux.

 

Publicités

Zlatan à la poste

zlatan

La poste suédoise met en vente dès aujourd’hui cinq timbres sur lesquels figurent l’attaquant du PSG Zlatan Ibrahimovic.

La « Zlatan mania » continue de plus belle ! Zlatan Ibrahimovic a maintenant son portrait imprimé sur des timbres. Ils ont été mis en vente par la Poste suédoise dès le 24 mars. Un objet qui fait un tabac avec des milliers de demandes. Qu’ils soit Français ou Suèdois, tout le monde raffole d’avoir l’attaquant du Paris Saint-Germain sur son enveloppe.

Ravi de cette reconnaissance, l’attaquant suédois a déclaré dans un communiqué la Poste : « C’est un grand honneur. Moi-même je reçois principalement des factures et c’est rare qu’elles aient de jolis timbres. Peut-être qu’il va y avoir du changement maintenant. » Il vous faudra débourser 6,80 euros pour un carnet de dix timbres à l’effigie de Zlatan Ibrahimovic. Après les pubs, les hamburgers et les timbres, la « Zlatan mania » semble aller de plus en plus loin.

 

 

Paiement « nature »?

Vente aligator

Un homme échange un alligator contre des bières

 

La surprise devait être énorme pour le vendeur. Dans un magasin de Miami, Fernando Caignet Aguilera, l’homme sur la photo, a proposé d’échanger son alligator contre un pack de bières.

Evidemment sous le choc, le commerçant s’empresse de prévenir la police. Très vite les forces de l’ordre interviennent pour arrêter cet individu de 64 ans, et son reptile d’1,20m.

Après l’enquête, la police a conclu que le protagoniste avait été inculpé à de nombreuses reprises, et que cet alligator provient, lui aussi, d’un vol.