Le Whaling : joue la comme une baleine !

C’est le phénomène « buzz » du moment : le whaling. Remake de Flipper et Sauvez Willy, le concept est simple, imiter le plongeon d’une baleine à la surface.

Un concept encore venu des Etats-Unis. Il s’agit donc d’imiter le plongeon d’une baleine à la surface en se cachant derrière une surface (bar, voiture,…) censé imiter l’eau. Un nouveau concept que l’on peut appeler « idiot » surtout lorsque vous verrez les images (vidéo ci-dessous) qui durent généralement 6 secondes soit le format du réseau social Vine.

 

 

 

Et 27 ans plus tard…

« Je recherche ma mère biologique. Elle m’a abandonné dans les toilettes d’un Burger king quelques heures après ma naissance. Aidez-moi à la trouver en diffusant ce message, s’il vous plaît ». C’est par ce texte inscrit sur une pancarte avec une photo d’elle, posté sur Facebook, que Katheryn a réussi à retrouver sa mère biologique, 27 ans après. 

DR

Un écho immédiat

Cette Américaine de 27 ans est une enfant adoptée. Elle a donc décidé il y a six mois de lancer un avis de recherche sur les réseaux sociaux pour retrouver sa génitrice. Le message posté sur Facebook a été relayé près de 30 000 fois, jusqu’à ce que la véritable mère de Katheryn tombe dessus…

Des retrouvailles tant attendues

Mère et fille ont alors convenu d’un rendez-vous et se sont retrouvées avec beaucoup d’émotion. « J’ai eu l’embrassade que je recherchais depuis vingt-sept ans et ça a brisé la glace », a raconté Katheryn. Sa mère lui a expliqué pourquoi elle l’avait abandonnée : enceinte à 16 ans après un viol, elle n’a pu se résoudre à avouer sa grossesse à ses parents, a accouché en cachette dans sa chambre, puis a laissé le nourrisson au Burger King le plus proche.

Robert Samuel, le squatteur de file d’attente

Comment gagner sa vie lorsqu’on se retrouve au chômage pendant cette période de crise mondiale? Robert Samuel, un New-Yorkais de 38 a décidé de prendre les devants. Face à son licenciement, le néo-chômeur a eu l’idée de vendre son temps sur le site de petites annonces Craigslist, et nous raconte son histoire.

Unknown

Journaliste : Bonjour Robert Samuel comment en êtes vous arrivé la? 

R.Samuel : Pendant plus de 10 ans j’étais dans la téléphonie mobile, et avec la crise on se retrouve au chômage du jour au lendemain. Du coup il fallait se débrouiller, façon système D.

J : Pourquoi cette idée?

R.S : Toute ma vie, ma famille, mes amis et moi on a toujours attendu dans les files d’attentes, et on priait pour que quelqu’un vienne prendre notre place et qu’on puisse juste arriver au moment T. Du coup j’ai parlé de cet idée a mes amis et je me suis lancé!

J : Quel fut votre première mission? 

R.S : Ma première mission… le dernier produit d’Apple! Lors de la sortie très attendue du nouveau téléphone j’ai fait passer le message aux plus grands fans d’Apple pour faire la queue à leur place. Très vite j’ai eu de nombreuses demandes, et même un peu trop!

J : Comment avez-vous régler ces problèmes? 

R.S : J’ai très vite créer ma fondation ! La SOLD Inc, une agence spécialisée dans les files d’attentes, et j’emploie aujourd’hui une quinzaine d’employés. Les New-Yorkais sont toujours à l’affut des nouvelles actus, des nouvelles sorties, du coup on en profite.

J : Quels sont les tarifs pour vos services?

R.S : Par exemple si vous désirez des places de concerts, ou un nouveau produit on vous demandera 25 dollars (18 euros) pour la première heure d’attente, puis 10 dollars (7 euros) pour chaque demi-heure supplémentaire. Un tarif honorable pour souvent des heures de queue sous la pluie. 

J : Des perspectives d’évolution pour l’avenir? 

R.S : Oui, déjà continuer de développer notre association, avec notre page Facebook et Twitter qui rassemble les internautes et nous permet de nous exposer au grand jour. Ensuite on verra, en espérant s’agrandir et développer de nouvelles étapes.

 

Top 20 des lois Américaines les plus insolites

Comme vous le savez surement, certaines lois aux Etats-Unis sont quelques peu … stupides! Venez découvrir notre top 20 des lois les plus insolites, les plus drôles et les plus incompréhensible de nos voisins outre-Atlantique. 

justice-americaine

DR

  1. Il est illégal de porter une fausse moustache qui puisse causer des rires à l’église (Alabama)
  2. Il est illégal de tirer au fusil sur quoi que ce soit depuis sa voiture, sauf si c’est une baleine (Californie)
  3. À Chicago, il est illégal de pêcher en pyjama (Illinois)
  4. Les chevaux sont interdits dans les auberges, sauf s’ils portent un pantalon (Caroline du Sud)
  5. Il est illégal de chevaucher un chameau sur l’autoroute (Nevada)
  6. Il est illégal de faire du bruit en mangeant sa soupe (New Jersey)
  7. Il est illégal de pêcher au lasso (Pennsylvanie)
  8. Les habitants de Seattle n’ont pas le droit de se déplacer avec une arme de plus de 1m80 (Washington)
  9. Il est légal de tuer les ours, mais il est illégal de les réveiller pour les photographier (Alaska)
  10. À San Francisco, il est illégal de nettoyer sa voiture avec des sous-vêtements usagés (Californie)
  11. À Quitman, il est illégal pour un poulet de traverser la route (Georgie)
  12. À Natoma, il est illégal de lancer un couteau sur les personnes vêtues de tee-shirt à rayures (Kansas)
  13. Les duels au pistolet à eau sont interdits (Massachussetts)
  14. La loi stipule qu’une personne est considérée comme sobre tant qu’elle n’est pas par terre (Kentucky)
  15. Dans les rues de New York, il est illégal pour un homme de poser ses pouces sur son nez et en même temps de remuer les doigts (New York)
  16. Tout automobiliste voyant un groupe de cavaliers le rattrapant doit garer son véhicule, le dissimuler avec un tissu de la couleur du paysage et laisser passer les chevaux. Si les chevaux renâclent, il doit démonter son véhicule et le cacher dans les buissons (Pennsylvanie)
  17. À Lang, il est illégal de descendre la grand rue à dos de mule au mois d’août, sauf si celle-ci porte un chapeau (Kansas)
  18. Il est illégal de parler Anglais, la langue officielle étant l’Américain (Illinois)
  19. À Eureka, les moustachus sont interdits de baiser (Nevada)
  20. Il est illégal d’exciter les putois (Minnesota)

Sources : http://www.topito.com/top-20-des-lois-americaines-quon-aurait-aime-voter

Le hamburger est originaire de Hambourg en Allemagne

hamburger

Les habitants de la ville de Hambourg en Allemagne sont les Hamburger en allemand, les Hambourgeois. Il est courant en Allemagne de nommer les plats selon leurs ville d’origine. Le fameux Hamburger est donc originaire de Hambourg et non des États Unis comme nombreux le croient. La ligne maritime « Hamburg-Amerika linie » qui transportait les immigrants d’Allemagne et d’Europe de l’est servait au cours de la traversée ce plat Hambourgeois à base de viande hachée, fromage et oignons. C’est ainsi qu’il fut connu aux USA.

Les femmes intelligentes boivent plus d’alcool que les autres !

femme-alcool

Ce résultat provient d’une étude approfondie réalisée à la London School of Economics, dans laquelle les chercheurs ont suivi la vie de milliers de femmes, toutes nées en 1970.

Le rapport de l’étude conclut que les femmes les plus instruites et les plus intelligentes sont susceptibles de boire plus d’alcool que les autres femmes et même de déclarer avoir des problèmes en raison de leurs habitudes de consommation d’alcool.

Le whaling : joue la comme une baleine !

C’est le phénomène « buzz » du moment : le whaling. Remake de Flipper et Sauvez Willy, le concept est simple, imiter le plongeon d’une baleine à la surface.

Un concept encore venu des Etats-Unis. Il s’agit donc d’imiter le plongeon d’une baleine à la surface en se cachant derrière une surface (bar, voiture,…) censé imiter l’eau. Un nouveau concept que l’on peut appeler « idiot » surtout lorsque vous verrez les images (vidéo ci-dessous) qui durent généralement 6 secondes soit le format du réseau social Vine.

La girafe vous salut !

Girafe

Mario, gardien de zoo a connu un très bel adieu. En phase terminale d’un cancer, il avait comme souhait de voir une dernière fois ses girafes, pour lesquelles il a consacré 25 ans de sa vie. Une dernière volonté exhaussé, et agrémentée d’une belle surprise.

C’est dans le zoo Diergaarde Blijdorp de Rotterdam que le miracle est arrivé. Placé dans la cage de ces bêtes qu’ils a tant aimé, Mario n’en est pas ressorti sans un beau cadeau. Une des girafe est venu au près de son « maître », et en s’approchant de son visage lui a fait un bisous, comme un signe d’adieu.

Selon le directeur de la fondation qui organisait la dernière visite (« Ambulance Wish Foundation »), les girafes l’ont reconnu et ont senti qu’il n’allait pas bien. L’une d’entre elle est venu déposer un bisou d’adieu sur sa joue, le remerciant ainsi d’avoir pris soin d’elle durant tout ce temps. Une fin émouvante pour celui qui a consacré sa vie aux animaux.