Paiement « nature »?

Vente aligator

Un homme échange un alligator contre des bières

 

La surprise devait être énorme pour le vendeur. Dans un magasin de Miami, Fernando Caignet Aguilera, l’homme sur la photo, a proposé d’échanger son alligator contre un pack de bières.

Evidemment sous le choc, le commerçant s’empresse de prévenir la police. Très vite les forces de l’ordre interviennent pour arrêter cet individu de 64 ans, et son reptile d’1,20m.

Après l’enquête, la police a conclu que le protagoniste avait été inculpé à de nombreuses reprises, et que cet alligator provient, lui aussi, d’un vol.

 

 

 

Publicités

La nouvelle « pub » qui fait le buzz

Une nouvelle pub qui fait le buzz. La marque de haricots Haynes Baked Beans a choisi l’auto-dérision et un angle assez atypique pour vendre son produit. Un spot qui met en valeur les vertus… Digestives de l’aliment, à ne rater sous aucun prétexte.  

La marque de haricot cible une catégorie de population très précise. Les astronautes sont utilisés dans la pub, où ils sont rudement mis à l’épreuve. Inspiré du succès planétaire de Gravity, le géant Américain du haricot prouve de manière très humoristique que l’aliment n’est pas fait pour cette profession.

Une idée très originale tournée de manière réaliste et totalement au second degrés. Une vidéo qui met en scène les premiers pas sur la lune de l’homme, à l’image de Neil Armstrong, associés à une apparition d’extrateresstre. Ainsi sur quatre astronautes, trois sont tués sauvagement par le monstre, le quatrième étant caché derrière un rocher. C’est la que vient le comique de la pub, une flatulence malheureuse, due aux haricots, condamne l’homme à la sentence irrévocable de la mort.

« Not for Astronauts », voici le slogan de Haynes Baked Beans pour ce spot. Une cible inattendue, une réalisation parfaite, et une conclusion très surprenante et magnifique, le groupe Cinesiste donne un aperçu de son potentiel en matière de vidéo. Un buzz total avec déjà plus de 1,5 millions de vues sur le net pour cette fausse pub, qui appelle surement à d’autres courts-métrages par la suite.

Nouvelle offensive des Femen à Rome

Une "Femen" place Saint-Pierre

Une « Femen » place Saint-Pierre

Les « Femen » ont encore frappé! Une nouvelle fois ces manifestantes Ukrainiennes pour les droits des femmes ont pris pour cible un lieu religieux. C’est Inna Shevchenko, 23 ans, qui s’est dénudée place Saint-Pierre pour faire passer une nouvelle fois leurs idées.

Après avoir prévenue les médias et les autorités, la jeune femme s’est mise nue avant de courir sur la place Saint-Pierre, lieu de référence pour les Catholiques. « Christmas is canceled » (Noël est annulé), a t-elle hurlée le long de la place avec ces écritures sur sa poitrine.

Une nouvelle protestation pour manifester pour le droit à l’avortement. L’Eglise Catholique est toujours catégoriquement contre cette proposition, et la condamne ouvertement. Les « Femen » réclament une ouverture d’esprit des hommes de foi pour légaliser ce droit qu’elles estiment « juste ».

Ce n’est pas la première fois que ce groupe de manifestantes se retrouve Place Saint-Pierre. Un message envoyé directement au Pape François, et qui risque de ne pas être le seul. A l’approche de Noël, fête religieuse, il est possible d’assister à de nouvelles protestations menées par des femmes nues.

Les rats rient quand on les chatouille

rat

Deux scientifiques Américains ont découvert quelque chose d’étrange. Après avoir fait des expériences sur de nombreux animaux,  Jaak Panksepp et Jeffrey Burgdorf se sont rendus compte que les rats étaient sensibles lorsqu’on les chatouillent.

Une découverte intéressante qui uni encore plus l’animal de l’homme. Ces petites bêtes émettent des ultrasons à peine détectable par l’oreille humaine quand on les chatouillent. Des caresses qui rendent donc hilares les rats, et permettent ensuite un rapprochement avec l’animal.

Les deux Américains ont conclu que ces bruits sont une forme de rire, et qu’il provoque l’attachement entre l’homme et le rat. Le petit animal à quatre pattes se sent ensuite proche de l’individu, et ressent les même sensations que lors d’un jeu avec ses compagnons. Une découverte de plus sur la vie des animaux.

« L’interprète » de l’hommage à Mandela en hôpital psychiatrique.

Interpete Mandela

Thamsanga Jantjie, interprète de l’hommage à Nelson Mandela

Le 10 décembre dernier a eu lieu une cérémonie pour rendre hommage à Nelson Mandela, mort auparavant. Pour cette occasion, les discours successifs étaient traduit dans toute les langues, et notamment dans la langue des signes, pour les sourds. C’est ainsi qu’apparaît le scandale de cette cérémonie, lorsqu’on s’aperçoit que Thamsanga Janjie ne connaît absolument pas ce langage.

Une histoire qui choque le monde entier pour cette réunion planétaire. Comment est-ce possible que pour un événement aussi important, ce soit un imposteur appelé par le gouvernement, qui est chargé de traduire pour les sourds cet hommage si important? Un scandale de plus pour le gouvernement Sud-Africain qui s’est emparé de l’affaire.

Les médias, et le gouvernement se sont rendu compte d’un lourd passé pour l’homme, mais aussi d’un problème psychiatrique. Déjà engagé dans des affaires de meurtres et de viols collectifs il avait aussi fait d’autres interprétation pour les sourds, sans jamais être démasqué.

Cette fois, c’est l’affaire de trop. Le gouvernement Sud-Africain ne laisse pas passer le dérapage « de trop » lors d’un événement international. La communauté sourd ayant réagis violemment contre cet individu, la sanction était obligatoire. Résultat? Mr.Janjie est envoyé en hôpital psychiatrique.

« J’ai vu des anges tomber sur le stade et j’ai entendu des voix, j’ai perdu ma concentration » voilà la seule réponse du principal intéressé. Une preuve de plus qui peut condamner l’homme a une intervention médicale spécialisé. Ces piètres prestations, qui ont notamment entaché l’image de cette grande cérémonie, ne risquent plus de se reproduire.